Notre actualité

163a_partitadethusneldamercy(c)agathepoupeney(13).jpg
Partita © Photos Agathe Poupeney
163b_blessainsisoitildebrunobouché(c)agathepoupeney(3)(conflitliéaucodageunicode).jpg
Bless-ainsi soit-IL © Photos Agathe Poupeney
163c_tribulationsdemartinchaix(c)agathepoupeney(7)copie.jpg
Tribulations © Photos Agathe Poupeney

Ballet de l'Opéra national du Rhin

La compagnie présente le programme Danser Bach au XXIe siècle

Sous la direction de Bruno Bouché, le Ballet de l'Opéra national du Rhin présentera chaque saison un programme « Musique et Danse », mettant à l'honneur un compositeur du répertoire musical. L'idée étant d'inviter plusieurs chorégraphes à s'approprier ses œuvres.

 

Ce mois de mai, la première de cette série « Danser au XXIe siècle » sera consacrée à Jean-Sébastien Bach et présentée à partir du 17 mai 2018 dans plusieurs villes d'Alsace. Par la rigueur et le formalisme de ses compositions, celles-ci ont souvent attiré les grands chorégraphes modernes et contemporains et ce sont trois jeunes artistes français, qui chacun avec leurs approches singulières et leurs langages particuliers, relèvent aujourd'hui le défi de danser avec Bach.
Bruno Bouché, dans un style contemporain, proposera Bless-ainsi soit-IL, Thusnelda Mercy du Tanztheater Wuppertal Pina Bausch présentera sa pièce Partita, enfin Tribulations de Martin Chaix complétera le triptyque dans un style revisité des techniques classique.


162a_c_alonzoking_170516_shells_528.jpg
RJ muna
162b_c_alonzoking_170516_shells_161_lq.jpg
RJ Muna
162c_jamesgowan(2)photographedbyrjmuna.jpg
RJ Muna

Alonzo King LINES Ballet
Une création en collaboration avec Zakir Hussain 

Pour sa saison de printemps à San Francisco (USA) , Alonzo King s'associera au compositeur et musicien indien Zakir Hussain pour une collaboration exceptionnelle qui sera présentée en première mondiale du 6 au 15 avril 2018. Cet évènement célébrera le 35e anniversaire de LINES Ballet. À cette occasion, Zakir Hussain se produira sur scène accompagné de Sabir Khan, maître du sarangi.

 

Zakir Hussain, un virtuose du tabla classique indien, est considéré comme l'architecte en chef du mouvement des musiques du monde contemporaines. En 2007, une première collaboration l'avait rapproché d'Alonzo King sous la forme de la pièce Rasa. Depuis plus de vingt ans, les deux maîtres du rythme, de la vibration et de la transformation repoussent ensemble les limites de l'expression créative. 
Cette nouvelle collaboration sera l'occasion de découvrir une pièce associant la complexité des systèmes rythmiques de Zakir et la chorégraphie d'Alonzo. Cette combinaison célèbre la continuité entre la pensée transcendantale orientale et les formes et techniques du ballet classique occidental. Cette pièce sera proposée en tournée dès la saison prochaine.

 


161a_tournées-mars-noé.jpg

© Olivier Houeix

En mars, cinq compagnies du Trait d'Union sillonneront l'Europe
 
 

Le retour en Europe des Ballets Jazz de Montréal

Du 6 au 29 mars 2018 

 

La compagnie Les Ballets Jazz de Montréal revient sur le Vieux Continent, avec un passage en Italie, puis en France. Ce retour en Europe est pour eux l'opportunité de présenter pour la première fois la pièce Dance Me au Volcan, scène nationale du Havre le 15 mars puis le 24 mars à Mérignac. 

Musiques et projections multimédias rythment cette création s'inspirant de l'œuvre de Léonard Cohen, et dont l'écriture chorégraphique a été confiée à trois chorégraphes internationaux aux signatures et personnalités complémentaires : Andonis Foniadakis, Annabelle Lopez Ochoa et Ihsan Rustem. Pour cette création, Les Ballets Jazz de Montréal ont obtenu l'exploitation exclusive des droits sur l'ensemble de l'œuvre de Léonard Cohen, plaçant ainsi Dance Me comme un projet artistique majeur en mémoire de l'artiste. 
Louis Robitaille, directeur artistique de la compagnie, rend hommage dans les pièces Rouge, Kosmos, O Balcao de Amor, Mono Lisa, et Harry à l'art du mouvement, son infinie richesse et au potentiel que recèle le corps à agir sur l'âme humaine. Ces pièces seront également au programme de cette tournée.
 
 
Début des tournées européennes d'IT Dansa en mars
Du 6 au 29 mars 2018
 
Sous la direction artistique de Catherine Allard, la compagnie barcelonaise IT Dansa séduit par l'extrême exigence de ses programmes interprétés avec talent et impertinence par les 18 danseurs, tous âgés de 19 à 25 ans. Elle est aujourd'hui une compagnie repérée pour la qualité de son travail. 

 

Pour sa quatrième tournée en Europe, IT Dansa s'intègre avec cohérence dans les programmations de différentes scènes nationales françaises. Cette tournée se poursuivra également en Allemagne et en Suisse. Elle permettra de redécouvrir les pièces Naked Thoughts, Sechs Tanze, In Memoriam, Whim, et Minus 16.
La compagnie reviendra en tournée aux mois d'avril et de mai avec une importante présence en Allemagne.
 
 
Le Malandain Ballet Biarritz poursuit ses tournées internationales
Du 6 au 15 mars 2018
 
Après un mois de janvier qui a vu la compagnie se produire en France, en Suisse, en Italie et aux Pays-Bas, Malandain Ballet Biarritz continue son périple international. Tout d'abord en France à Noisy-le-Grand les 6 et 7 mars où la compagnie présentera la pièce Cendrillon. Puis à Anvers en Belgique avec le programme La Belle et la Bête qui sera exceptionnellement accompagné par l'orchestre symphonique belge La Passione, les 10 et 11 mars. Enfin, le Malandain Ballet Biarritz interprétera Noé à Vichy les 14 et 15 mars.  
 


Revoir nos newsletters

 

 


160a_biophonyphotobyquinnbwharton4.jpg
© Quinn B Wharton
160b_linesballet020photobychrishardy.jpg
@ Chris Hardy
160c_aklbthepropelledheartphotobyquinnbwharton4.jpeg
© Quinn B Wharton

Alonzo King LINES Ballet en tournée européenne
 
du 24 février au 16 mars 2018 
 

La compagnie affirme sa présence en Europe de l'Est

Après le succès rencontré lors de sa présence en France au mois de décembre, la compagnie Alonzo King LINES Ballet est de retour en tournée. Cette dernière les conduira à se produire pour la première fois à Saint Pölten en Autriche, en Hongrie dans le cadre du Budapest Dance Festival, puis à Biarritz. Les danseurs y interpréteront deux pièces emblématiques du répertoire de la compagnie, Biophony et SAND.
La première est une pièce créée en collaboration avec le compositeur Richard Blackford ainsi qu'avec Bernie Krause, un artiste qui enregistre des paysages sonores dans le monde entier. Sur scène, les ambiances qu'il a capturées révèlent un orchestre complexe et vivant à l'intérieur duquel les danseurs s'immergent totalement. La deuxième, SAND, est une magnifique collaboration entre Alonzo King et deux figures emblématiques américaines du Jazz : Jason Moran et Charles Lloyd.

Le Théâtre National de Chaillot présente The Propelled Heart

Premières françaises du 08 au 16 mars 2018 

The Propelled Heart sera présenté en première française au Théâtre National de la danse de Chaillot. Cette série de 8 représentations sera exceptionnellement accompagnée par Lisa Fischer, chanteuse gospel, détentrice de deux Grammy Awards, ayant tourné entre autres aux côtés des Rolling Stones et de Sting.
Cette collaboration avec la chanteuse Lisa Fischer voulue par Alonzo King rend hommage au pouvoir du chant. Il y explore les variations de la voix, révélant ainsi l'incroyable potentiel communicatif du corps à l'instar d'un instrument ou des cordes vocales. The Propelled Heart est un voyage où la voix s'impose comme une sentinelle et impulse l'évolution des danseurs. Leurs coeurs embrasés, ils transforment petit à petit les sons en harmonie gestuelle. 


Les Ballets de Monte-Carlo
Deux créations en avril pour les Ballets de Monte-Carlo

Pour ce printemps 2017, deux chorégraphes à l'identité bien marquée croisent leurs univers à celui des Ballets de Monte-Carlo, Marie Chouinard et Nathalia Horecna. Chacune enrichira le répertoire de la compagnie par une création originale. Avec Cy Twombly Somehow, Marie Chouinard qui crée rarement en dehors de sa propre compagnie portera 15 interprètes sur scène dans ce qu'elle définit comme «Une grande esquisse de 30 min». Elle a conçu ce ballet dans une démarche proche du travail de plasticien et du processus de création de Cy Twombly, dressant en quelques séances les grandes lignes de la pièce sur la surface vierge du tapis de danse et revenant ensuite par petite touche marquer les contours de l'oeuvre. 
Pour Nathalia Horecna, But behind the bridge sera sa seconde création avec les danseurs de la compagnie qu'elle affectionne tant et qui lui permettent d'incarner son monde chorégraphique si fantasque. Dans cette pièce de 50 min, la chorégraphe slovaque, nous plonge dans ses réflexions sur notre société et son devenir. Elle y contredit la manière dont notre monde fonctionne et propose une pièce résolument contemporaine et engagée. Ce programme sera à découvrir du 27 au 30 avril, au Grimaldi Forum de Monaco !