z
202_1_y-9256.jpg
© Yacobson ballet / Les Sylphides
202_2_y-9099.jpg
© Yacobson ballet / Les Sylphides
202_3_y-9009.jpg
© Yacobson ballet / Les Sylphides


204_1_sh-7824(1).jpg
204_2_y-9642.jpg
204_3_y-9557.jpg


203_1_y-0129.jpg
© Yacobson ballet / Paquita
203_2_y-0092.jpg
© Yacobson ballet / Paquita
203_3_y-0202.jpg
© Yacobson ballet / Paquita


Yacobson Ballet

One-Act Ballet Recital


Les Sylphides

Chorégraphie Michel Fokine

Musique Frédéric Chopin
Lumière Maksim Greller
Costumes et décors Olga Shaishmelashvili
 Durée 35 min

Les Sylphides est une rêverie romantique inspirée par différentes pièces pour piano de Chopin, ce ballet en un acte met en scène un Poète, au milieu d'un essaim de blanches créatures aux ailes de papillon, dans un climat romantique et nocturne. La première version fut réalisée par Michel Fokine quelques années avant la création des Ballets russes. En 1906, Fokine avait découvert par hasard dans une boutique de musique de Saint-Pétersbourg une suite d'oeuvres pour piano de Frédéric Chopin, dans un arrangement pour orchestre du compositeur Alexander Glazunov intitulé Chopiniana. Fokine en fit un ballet sous le même titre aux costumes vivement colorés, avec beaucoup de danses d'allure folklorique (polka, mazurka, tarentelle). La partition connut plusieurs transformations l'année suivante. Fokine en élimina les danses folkloriques et choisit d'autres pièces « dansantes » très connues de Chopin (Nocturne, Prélude, Valse, Grande Valse Brillante) pour accentuer le caractère romantique de la pièce. Il en résulta un ballet blanc où la figure de l'arabesque devenait le point focal de chaque mouvement.

 
Rehearsal

Chorégraphie Konstantin Keikhel

Musique Franz Joseph Haydn et Konstantin Chistiakov
Lumière Evgeny Ganzburg
Costumes et décors Olga Shaishmelashvili

Durée : 23 min 

Ce ballet contraste fortement avec l'héritage classique de Fokine et Petipa. Rehearsal est une expérience théâtrale audacieuse qui considère l'humain à travers un prisme grotesque et poignant, tout en divertissant le public avec une comédie légère. Librement inspiré du film de Federico Féllini Répétition d'orchestre, cette performance a été mis en scène par le jeune chorégraphe Konstantin Keikhel, sur une musique de Franz Joseph Haydn et Konstantin Chistyakov, qui a arrangé et composé plusieurs morceaux de musique originale spécialement pour le Yacobson ballet.
 
Paquita
(Grand Pas)

Chorégraphie Marius Petipa

Musique Ludwig Minkus
Livret Paul Foucher
Lumière Maksim Greller
Costumes et décors Olga Shaishmelashvili
Durée 40 min

Petipa resta toujours attaché à Paquita, son premier succès à Saint-Pétersbourg en 1847. De ce ballet qu'il remonta différemment en 1881 sur une partition de Minkus, il nous reste aujourd'hui le joyau qu'est le divertissement du dernier acte. Ce dernier relate la soirée de noces de la belle Paquita et de Lucien dans la maison d'un noble espagnol. Le bal s'ouvre sur une magnifique mazurka d'enfants puis les démonstrations virtuoses des amis de Paquita pour s'achever par la danse des deux personnages principaux. Cet acte est finalement le pastiche d'un bal français sous l'Empire avec contredanse, gavotte et valse. Communément appeler Grand Pas, il est l'illustration parfaite de toute la diversité de la danse classique. Merveilleusement structuré, ce ballet fournit une occasion unique pour presque tous les grands solistes de révéler leur virtuosité.

202_1_y-9256.jpg
© Yacobson ballet / Les Sylphides
202_2_y-9099.jpg
© Yacobson ballet / Les Sylphides
202_3_y-9009.jpg
© Yacobson ballet / Les Sylphides


204_1_sh-7824(1).jpg
204_2_y-9642.jpg
204_3_y-9557.jpg


203_1_y-0129.jpg
© Yacobson ballet / Paquita
203_2_y-0092.jpg
© Yacobson ballet / Paquita
203_3_y-0202.jpg
© Yacobson ballet / Paquita


Au répertoire